Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Charles

Pop Rock Generation

Luc Lorfèvre

En deux singles à l’esthétique léchée, la chanteuse brabançonne a imposé son univers qui malaxe culture rock et pop générationnelle. Annoncés pour cette année, un EP et un album devraient l’imposer définitivement.

Pop•Rock•Indie #exit·the·voice #new·revelation
J'veux du cuir

On oublie vite la Charlotte Foret qui a émergé lors de la saison 8 de The Voice Belgium pour se concentrer sur la suite de ses aventures sous le pseudo Charles. Sur son premier single Wasted Time, celle qui fut coachée par Matthew Irons (Puggy) dans le télé-crochet de la RTBF, chantait la post-ado blasée préférant s’ennuyer plutôt que de profiter de sa “life”. Changement d’ambiance avec For Gone, qui a dépassé les 300.000 streams. Avec les mots justes de celle qui “sait”, elle y dénonçait les violences conjugales. Dans ces deux titres, sa diction parfaite en anglais (merci les humanités en immersion), sa moue façon génération Z, les guitares électriques et la batterie font déjà la différence. Oui, cette jeune femme ne suit pas les formats urbains du moment, casse les codes et impose sa différence comme une certaine Billie Eilish à qui déjà trop d’observateurs la comparent un peu trop facilement. « Après The Voice, j’avais une idée précise de ce que je voulais faire mais j’ai pris le temps de construire mon projet, précise l’artiste brabançonne de dix-neuf ans. Depuis l’âge de onze ans, où j’ai découvert Nirvana, ma culture musicale est rock. C’était important pour moi d’avoir une approche authentique avec de vrais instruments et des textes touchant à mon expérience personnelle ou celle des gens que je fréquente.» Publiés sur Gare Maritime, label créé par Universal Music Belgium, ses deux premiers singles ont été coécrits avec Nina Sampermans (Hooverphonic, Tessa Dixson) et réalisés par le producteur hollandais Wouter Hardy. Cette équipe sera aussi derrière son prochain EP attendu pour ce printemps, avant un premier album. « Jusqu’à présent, on a découvert la Charlotte boudeuse et la Charlotte en colère. Mais je montrerai d’autres facettes de ma personnalité sur l’EP. La mélancolie et la tristesse sont des sentiments que je ne parviens pas à exprimer facilement dans la vie de tous les jours. C’est sans doute pour cette raison que je les mets en chansons. Mais je vous rassure, je suis une fille très positive. » On la croit volontiers.

Charles
Far Gone
Gare Maritime