Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Gutti

La voie du rap

Dernier-né d’une scène rap belge jamais à court d’idées, Gutti a les épaules et la répartie du "Rookie de l’année". Adoubé par le parrain Isha, le jeune MC bruxellois prépare en coulisses une première plaque qui devrait faire date et pas mal de dégâts. Rencontre masquée (évidemment).

Rap•Urbain•Soul #révélation #rap
Gutti vous mime le CD qui sera bientôt dans les bacs

C’était une après-midi d’août confiné. Privé de notre dose annuelle de notes estivales, nous errions sur la toile pour épancher notre soif de musicalité. Soudain, au détour du fil YouTube et de ses nouveautés, le morceau Juju nous percutait de plein fouet. Humour décalé, explosivité, technique irréprochable et flow parfaitement maîtrisé… Qui était donc ce rappeur dreadlocké qui venait de surgir et de nous séduire sans forcer ? Sans le savoir, nous venions de faire la connaissance d'un des meilleurs espoirs de la scène rap belge : Gutti, futur "rookie de l’année".

Du haut de ses 24 ans, Gutti a grandi du côté d’Anderlecht et de Molenbeek. Élève pas toujours très discipliné et ado casse-cou, il promène ses sneakers et ses envies de rimes au pied des blocks. « Pour les gars qui traînent dehors, c’est toujours la même trajectoire : soit le sport, soit la musique. Même si les parents poussent pour les études (…) On est des Congolais, chez nous tout le monde aime la musique. Mais dans ma famille, faire une carrière artistique n’était pas forcément un truc évident… » Du coup, le jeune homme penche plutôt du côté du ballon que du microsillon.
 

GuttiLe rap c’est du taf du taf du taf !
 

Engagé dans une carrière de footballeur, Gutti n’en oublie pas pour autant ses rêves de rappeur. Et ne tarde pas à être rattrapé par ce naturel chassé à coups de crampons. « L’envie de faire du son est venue au contact de mes cousins qui rappaient. Mon premier morceau ? Je devais avoir 12 ans. Le titre c’était un truc pété, genre "Tu peux pas test". Mais je l’ai gardé pour moi, t’inquiète… » (rires) Heureusement, il ne restera pas sur ce premier jet. « J’ai longtemps laissé le rap dans un coin de ma tête pour poursuivre la voie du foot. J’ai joué à un bon niveau, au Brussels, à l’Union, au White Star… Avant de tout arrêter et de revenir vers la musique il y a un peu plus d’un an, pour m’y mettre sérieusement. »

MC 4x4

C’est au sein du Ceelo Squad, collectif né en 2015 avec des amis d’enfance, que Gutti fait ses armes.

À l’époque, il vient d’atteindre la majorité. « À la base, on est une bande de potes. Jamais tout cela n’a eu de dimension pro. Avec les gars, on se défiait, on se marrait, on se tirait vers le haut. Mais faire les choses sérieusement et lancer le groupe aurait demandé des sacrifices qu’on n’était pas prêt à faire. Je réalise ça aujourd’hui, maintenant que j’y suis. Le rap c’est du taf du taf du taf ! Beaucoup de social, connaître les gens, être vu… Vraiment, le rap c’est cardio ! » (rires)

Gutti aime le luxe logo double C, mais pas les procès ("poke" Ceelo Green qui jadis envoya ses avocats au Ceelo Squad). Pour son blaze, il a donc évité de froisser la marque italienne de prêt-à-porter et son confrère américain Gucci Mane. En studio par contre, le MC ne prend pas de pincettes. Toujours prêt à dégainer un freestyle, il a la réputation d’un rappeur 4x4. « J’aime être mis au défi, je suis un challenger… Le genre de gars qu’il ne faut pas chauffer longtemps pour qu’il parte au quart de tour. Je n’ai pas peur de sortir de ma zone de confort, au contraire. Ça me plaît d’amener mon côté sportif et un esprit de compétition dans la musique, car c’est tout ce que j’ai toujours connu. »

C’est en les murs du studio ixellois Wazana qu’il sévissait ces derniers mois, peaufinant aux côtés de Berry – beatmaker aux mains d’argent à suivre de près – les futures perles de son album. Juju puis Avenue Louise ont ainsi attiré l’oreille d’Isha, devenu dans la foulée mentor et D.A. de Gutti. Depuis, deux nouveaux clips estampillés GUTTI WORLD (contenant les titres Non + St James et D.P.M.) ont été mis en ligne… D’autres arrivent très bientôt. Histoire de découvrir son univers et de patienter avant un disque que l’on espère dans les bacs pour la fin de l’année.