Accéder au contenu principal
Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Des Yeux

Relief

Autoproduction

Partagez ! Metal #drone #doom

Quatrième sortie pour le trio bruxellois Des Yeux. Un premier album live en quelque sorte, puisqu’il a été enregistré en direct, sans public suite aux restrictions Covid, lors de l’Eristic Fest du 25 octobre 2020. Des Yeux évolue dans un style heavy drone, doom, noise et black metal (difficile de coller une étiquette mais le faut-il ?). On peut cependant noter que Relief amorce une évolution au niveau du style du groupe qui propose plus de chant et moins de sonorités post-rock. « C’est comme si on s’était débarrassés de l’héritage de nos anciens groupes pour enfin jouer un truc rien qu’à nous », précise Albin (guitare et voix). Des Yeux vous invite à fermer les vôtres pour vivre un moment d’introspection. Relief vous maintient dans un état de tension pendant une heure, avec un début, une fin et des ascenseurs émotionnels entre les deux. En fonction de votre humeur du jour, vous passerez ce moment dans la douleur et l’introspection ou dans l’allégresse et l’évasion totale. « On veut simplement créer un état dans lequel les gens peuvent s’approprier l’instant présent et y rattacher les émotions qui leur parlent sur le moment même, ajoute Albin. J’aime l’idée que ce soit une musique que chacun peut écouter en fonction de son propre vécu et y rattacher une signification personnelle. Le public participe en quelque sorte à la musique, il joue un rôle actif. » Pour info, tous les bénéfices collectés par la vente de l’album sont versés au CDJ d’Anderlecht pour aider les étudiants qui rencontrent des difficultés matérielles pour suivre l’enseignement à domicile.

Isabelle Bonmariage