Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Milk TV

Good Food For Mean Kids

Exag’ Records

Pour Milk TV, tout commence sous une feuille d’érable. « À Montréal, je jouais au sein d’un groupe appelé Frances’ Foes, retrace Matthieu Peyraud, cerveau des opérations. Faute de visa, j’ai dû faire mes valises. » Arrivé en Belgique, il retravaille des compos ébauchées au Canada et forme Milk TV. Infusé d’envies post-punk et d’un goût pour les mélodies déviantes, le répertoire de son nouveau trio cohabite bientôt avec celui de Phoenician Drive. Le bassiste participe en effet à l’envol de cette entreprise spécialisée dans le krautrock et les virées exotiques. « M’impliquer dans des projets aux esthétiques diamétralement opposées, ça me permet de trouver un équilibre », dit-il. Après une longue tournée avec Phoenician Drive, l’artiste se consacre à présent au premier album de Milk TV. Baptisé Good Food For Mean Kids, le disque en question fleure bon les nineties. De Fugazi à Sonic Youth, c’est tout un pan du rock alternatif qui vibre sous la cannette de la pochette. « J’ai grandi avec MTV, les disquaires indépendants et l’âge d’or de Canal+. » Enrichies d’influences no-wave (le très Devo Robots) et d’excentricités noise-rock à la Deerhoof, toutes ces influences se retrouvent désormais en toile de fond de Good Food For Mean Kids. « Pendant l’enregistrement, j’avais écrit un texte sur la malbouffe, raconte le chanteur. Juste après, je me suis tapé un dürüm. Donner des leçons, sans être en mesure de les appliquer, c’est le propre de l’homme, non ? » Avec son nom de scène à coincer entre un tube cathodique et un bol de Chocapic, Milk TV montre les crocs et crève l’écran en neuf morceaux rageurs et super rentre-dedans.

Nicolas Alsteen