Accéder au contenu principal
Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

SKY H1

Ambient d'automne

Serge Coosemans

Productrice et performeuse, la Bruxelloise a beau se dire influencée par le rap français, la drum & bass, la bande originale de Twin Peaks et la musique classique jouée par son grand-père, on ne trouve plus aucune trace évidente de ces influences dans son travail. Autant dire qu’elles ont été fort bien digérées dans cet ambient (au sens large) personnel et mélodique, parfois pop, parfois expérimental, toujours très moderne.

Partagez ! Électro idlm #ambient #album·novembre

C’est en 2014 que la jeune femme commence à chipoter des logiciels musicaux sur son ordinateur, « plutôt comme un défi, histoire de voir combien de temps ça me prendrait d’apprendre à produire de la musique ». De son propre aveu, elle ne s’en sentait pas forcément capable et ce n’est qu’après avoir reçu beaucoup d’encouragements en réponse à des morceaux postés online que l’ambition a été considérablement revue à la hausse. Les choses s’enchaînent alors à une vitesse dingue : sorties sur des labels internationaux, premier EP fort remarqué, collaborations diverses, prestations live et DJ souvent loin de Bruxelles… SKY H1 devient une figure d’un certain renouveau “ambient”, même si sa musique dépasse les recettes et les formules.

 

SKY H1
En novembre, je sors aussi un album, ainsi qu’une bande originale de film.

 

« Je pense que le souvenir qui définit au mieux mes goûts et que j’estime toujours très important, c’est avoir vu Roni Size et Reprezent (avec DJ Die et Leonie Laws) à la télévision. Leur musique ne ressemblait à rien de ce que j’avais déjà entendu et sonnait vraiment super futuriste. J’ai ensuite commencé à écouter de la drum & bass et c’est quelque chose qui définit toujours beaucoup mes goûts actuels. » Un esprit plus qu’une formule, la musique de SKY H1 sonorisant autant les dancefloors que les galeries d’art. Enfin, pas trop cette année : « Le Covid a fait que j’ai passé plus de temps en studio et collaboré avec plein de gens. Ça a donné beaucoup de nouvelles idées. Là, les performances devraient reprendre et je travaille sur deux collaborations visuelles avec les artistes Margarita Maximova et Mika Oki. En novembre, je sors aussi un album, ainsi qu’une bande originale de film. »