Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Mohy, Liégeois, Gerstmans

Session 53

Igloo Circle

Tant qu’à vouloir enregistrer du jazz en trio, autant le faire dans les conditions qui conviennent parfaitement à ce style. C’est à dire : s’enfermer dans un studio “at home”, calfeutrer la pièce pour obtenir une meilleure acoustique et jouer ensemble tout un set, du début à la fin, une fois, deux fois ou trois fois. C’est ce qu’on fait le pianiste Pascal Mohy, le guitariste Quentin Liégeois et le contrebassiste Sam Gerstmans. Ils ont ainsi réussi à capter toute l’émotion qui jaillit d’une telle interaction. En neuf compositions originales que n’auraient pas reniées un Bill Evans ou le Duke, le trio nous plonge dans des mélodies aux parfums d’un jazz de tradition. Les trois musiciens se trouvent les yeux fermés pour échanger des dialogues surprenants et chaque fois renouvelés. Le phrasé de Liégeois, élégant et raffiné, nimbé d’une légère nonchalance, laisse respirer les thèmes. Le toucher admirable de Mohy, plein d’expressivité et de retenue – incisif aussi parfois – laisse s’épanouir les harmonies. Gerstmans, lui, assure les relais avec une inventivité discrète mais ô combien indispensable. Un album à savourer sans modération.

Jacques Prouvost