Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Aksak Maboul

Figures

Crammed Discs

Il y a peu, il fallait remonter au début des années 1980 pour retrouver la trace d’Aksak Maboul, collectif conçu par Marc Hollander, multi-instrumentiste d’exception et cerveau des opérations du label Crammed Discs. « Après notre 2e album, j’avais imaginé un autre disque d’électro-pop bizarre en compagnie de la chanteuse Véronique Vincent, raconte-t-il. Mais dans le même temps, nous avons commencé à jouer avec un autre groupe, The Honeymoon Killers. Le moment nous semblait donc mal choisi pour sortir un album d’Aksak Maboul qui, à l’époque, était un peu à contre-courant des tendances… » Trente ans plus tard, en 2016, tout a changé. Le monde est enfin prêt à écouter Ex-Futur, essai avant-gardiste évoluant au croisement de la chanson française, d’une pop exotique et d’un psychédélisme pimpé aux bonnes ondes électroniques. Encensé par la critique, ce disque du passé sonne le retour d’Aksak Maboul. « Dès l’instant où nous sommes repartis en tournée, une nouvelle dynamique s’est installée, confie Véronique Vincent. Pendant que Marc composait, je me suis attelée à l’écriture de nouvelles chansons. » L’union des mots et des sons esquisse aujourd’hui les traits de Figures, quatrième album aux inspirations XXL. « En substance, ce projet enferme l’ADN du label Crammed Discs, dit Marc Hollander. L’envie de mélanger les styles et de provoquer des rencontres. » Double album de quelque 74 minutes, Figures va à l’encontre de tous les plans marketing. « Je tenais à proposer un récit avec un début, un milieu et une fin. Ce disque est comme un film. Il y a même un entracte. » Kaléidoscope de genres, caisse aux innombrables résonnances, Figures est une œuvre multidirectionnelle, surréaliste, extrasensorielle. Coréalisatrice du disque de ses parents, Faustine Hollander y tient la basse et distribue quelques chœurs innocents. Le batteur Erik Heestermans (Ignatz, Steve Gunn) et le guitariste Lucien Fraipont (Robbing Millions) viennent compléter le tableau. Aussi fou et troublant que celui qui garnit la pochette de Figures.

Nicolas Alsteen