Le magazine de l’actualité musicale en Fédération Wallonie - Bruxelles
par le Conseil de la Musique

Boesmans – Bartholomée – Foccroulle – Mernier / Alarius, Clematis, InAlto, L’Achéron

For early instruments

Ricercar

Parmi les enregistrements programmés par Jérôme Lejeune pour célébrer les 40 ans de son label, ce disque-ci associe le gratin des compositeurs belges actuels à d’excellents ensembles baroques. Surprenant ? Pas du tout. « Lors de la naissance de Ricercar, rappelle Lejeune, la redécouverte des musiques anciennes était aussi le fait de musiciens qui défendaient en parallèle la musique contemporaine. » Si l’un des ensembles pionniers d’alors, Alarius, ressuscite Marais, Biber ou Farina, il se penchera aussi, avec Musiques Nouvelles, sur les créations de Pierre Bartholomée, Henri Pousseur et Philippe Boesmans. On se réjouit dès lors de retrouver ici la seule captation existante du Tombeau de Marin Marais, de Bartholomée, réalisé par Alarius en 1968, et dont la partition est définitivement égarée (!). Ce souci d’écrire au présent pour des instruments du passé n’a en tout cas « rien d’une démarche passéiste, rappelle Bernard Foccroulle, dont les deux œuvres reprises sur ce CD célèbrent les cornets à bouquin et l’orgue. Nous nous sommes débarrassés de l’idée fallacieuse d’un “progrès” en matière artistique. » Sentiment que partage Benoit Mernier, dont le Fancy upon tears pour 5 violes, créé pour l’anniversaire de Ricercar, s’inspire des Lachrimae de Dowland. « Relier la tradition et l’invention, insiste Mernier, est une nécessité, car les choses s’enrichissent et s’éclairent mutuellement ». Associer instruments anciens et création contemporaine n’a décidément rien d’hérétique.

Stéphane Renard